Partenaires

CNRS
Réseau des mécaniciens



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site ¦¦

Fonctionnement du réseau

Article publié le 30 mars 2016

Introduction

En 1999, un groupe projet s’est vu confier par la MRCT la définition d’objectifs, la construction d’une structure et des moyens associés pour assurer le fonctionnement du réseau des mécaniciens. Jusqu’au 31/12/2013 la MRCT apporte le soutien logistique au réseau, fait l’interface entre le réseau et les instances officielles, est l’interlocuteur privilégié du Comité de Pilotage National. Ce rôle a été repris par la Plateforme Réseaux de la MI à partir du 01/01/2014. A partir de l’année 2000, le réseau a évolué vers une structure prenant en compte la création des réseaux régionaux . Il est à noter que sans le soutien actif de la plupart des directeurs d’unités ce réseau n’aurait pas pu se développer.

Une Charte de fonctionnement révisable définie le fonctionnement du Réseau Des Mécaniciens. Elle a été entièrement révisé en 2015 afin de prendre en compte la Charte des réseaux de la MI.

- En savoir plus (la charte du Réseau Des Mécaniciens)

-  En savoir plus (le fonctionnement et les financements)

Le niveau national

Fin 2000, le groupe projet est devenu un Comité de Pilotage National (CPN) composé d’une vingtaine de personnes, professionnels de la mécanique, correspondants de Formation Permanente et experts (CAO, FAO, Qualité….). Le CPN, dont faisait partie la MRCT, est représentatif de la diversité des métiers de la mécanique et de leur implication dans les différents domaines scientifiques du CNRS. Chaque réseau régional y est représenté. Depuis début 2014, le CPN est devenu un CoPil composé au maximum de douze Chargés de mission auprès de la MI et d’un invité permanent du Bureau formation de la DR04. Le CoPil coordonne les différentes actions du réseau à tous les niveaux. Trois membres du CoPil compose le Bureau du RDM. Ils sont les co-responsables du RDM et les interlocuteurs privilégiés de la Plateforme Réseaux de la MI. Ils représentent le réseau des mécaniciens auprès des instances du CNRS, des organismes publics et des entreprises. Le CoPil se réunit en présentiel de une à trois fois par an. Des réunions complémentaires en visio-conférence sont organisées. Des membres des réseaux régionaux peuvent être invités à ces réunions. Les comptes rendus de ses réunions sont diffusés sur l’espace collaboratif de la liste de discussion du réseau des mécaniciens et sont accessibles dans l’espace Intranet du site web.
-  Comptes rendus des réunions du Comité de Pilotage

Le niveau régional

A la demande des mécaniciens, une organisation régionale s’est imposée et des interlocuteurs ont été rapidement identifiés dans chacune des régions. Le 21 décembre 2000, une réunion des mécaniciens concernés a permis de valider la création des réseaux régionaux. En plus du réseau régional Aquitaine créé avant 1999, sept autres réseaux régionaux ont été créés. Actuellement sept réseaux régionaux existent. Ils fonctionnent en étroites relations avec les services de leur(s) délégation(s) correspondant à leur secteur géographique. L’éclatement géographique des mécaniciens représente une difficulté majeure pour l’organisation de réunions indispensables à la mise en œuvre d’actions. En effet, la logistique nécessaire au bon fonctionnement des réseaux repose sur le soutien des délégations régionales.

C’est à l’issue d’une assemblée générale des mécaniciens que chaque réseau régional a débuté ses activités. Le potentiel de ces réseaux est essentiellement constitué de mécaniciens du CNRS et des Universités. Tous ont rapidement développé des actions régionales répondant aux besoins des mécaniciens, dans une démarche au service des projets de recherche des laboratoires.